Le guide de votre bien-être à domicile

Fièvre et thermomètre

Actualités

Fièvre de l'enfant: que faire et quoi éviter?

Que faire si un enfant a plus de 38 degrés ? Alors il y a enfant et enfant. Si le vôtre a moins de trois mois, observez-le. Si vous trouvez qu'il a des difficultés à respirer, qu'il respire un peu trop rapidement à votre goût, vérifiez qu'il répond bien aux stimulations. Vous le touchez, vous l'appelez, vous regardez s'il réagit. C'est une première étape.
Ensuite observez-le. S'il grogne, si sa nuque vous parait un peu raide, s'il est pâle, ou si a fortiori vous constatez qu'il a le bout des doigts ou les lèvres un peu bleues, là vous ne vous posez plus de questions : vous appelez immédiatement le 15.

Si l'enfant est un peu plus âgé, la première chose à faire est de lui donner de l'eau. Il faut qu'il boivent souvent. Le reste, c'est surtout une énumération de choses à ne pas faire, et que malheureusement certains parents inexpérimentés ont tendance à faire.

Il ne faut pas couvrir l'enfant ou augmenter la température de sa chambre : dans les deux cas, on fait fausse route. Il vaut mieux le débarrasser des couches de vêtements superflus. Quant à la température de la pièce, il faut veiller à ce qu'elle ne dépasse pas 19, voire 18 degrés.
Certains parents ont le réflexe inverse : ils misent sur le froid. Tout cela ne sert qu'à accentuer le malaise que ressent l'enfant. Si vous avez une baignoire, vous pouvez un bain deux degrés en-dessous de la température de l'enfant.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que la fièvre n'est pas mauvaise en soi. Quand elle est là, à la limite c'est une bonne nouvelle. Sauf bien sûr si elle est très élevée. Sinon un 38 c'est la preuve d'un système immunitaire qui fonctionne. Il est attaqué par un virus ou une bactérie, il se défend. Donc on ne traite pas la fièvre, mais l'inconfort qu'elle génère.

Vous évitez l'aspirine, parce qu'il y a des cas - certes rares, mais ça existe - de complication. Vous utilisez du paracétamol en prenant bien soin de respecter les doses, dont je rappelle qu'elles varient en fonction de l'âge et du poids de l'enfant.

Chaque médecin a ses habitudes. Le mieux est d'en parler avec le vôtre, de voir avec lui ce que vous devrez faire la prochaine fois que le petit aura de la fièvre et d'avoir les médicaments recommandés dans votre armoire à pharmacie. Cela dit, si la fièvre dure plus de deux jours, vous pouvez aller directement chez le médecin.